13 mai 2014

LISTE DES CANDIDATS VIRTUS ELECTORUM

LE DROIT AU LOGEMENT C'EST DU SÉRIEUX

LE DROIT AU LOGEMENT, C'EST DU SÉRIEUX !!.png

17:41 Écrit par SYNDICAT DES LOCATAIRES TEL: 02/522 98 69 dans NOTRE HISTOIRE, PHOTOS, VIRTUS ELECTORUM | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : virtus electorum, syndicat des locataires, huurdersbond |  Facebook |  Imprimer |

02 mai 2014

MEETING DROIT AU LOGEMENT MARDI 13/05/2014

syndicat des locataires,huurdersbond,plate-forme logement,virtus electorum,edith  galopin,alexis deswaef,philippe  van muylder,philippe vansnick,josé garcia,véronique van der plancke,samy hadji,olivier moreno,sl,ldh,fgtb,csc,ieb

30 avril 2014

MEETING VIRTUS ELECTORUM 13/05/2014

MEETING VIRTUS 13:5:2014.png

00:08 Écrit par SYNDICAT DES LOCATAIRES TEL: 02/522 98 69 dans ACTIONS, DÉBATS, AG, RÉUNIONS, VIRTUS ELECTORUM | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : virtus electorum, syndicat des locataires, meeting |  Facebook |  Imprimer |

25 avril 2014

TE HUUR (À LOUER) : 1ER PÉPLUM LOCATIF!

TE HUUR COMING SOON.png

24 avril 2014

VIRTUS ELECTORUM: LES JEUNES VOTENT

ON VOTE AU SQ ALBERT.jpg

VOTES VIRTUS ELECTORUM.jpg

20:28 Écrit par SYNDICAT DES LOCATAIRES TEL: 02/522 98 69 dans PHOTOS, VIRTUS ELECTORUM | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : virtus electorum, syndicat des locataires, huurdersbond |  Facebook |  Imprimer |

19 avril 2014

VIRTUS ELECTORUM: LA LISTE DES CANDIDATS

Capture d’écran 2014-04-19 à 13.06.08.png

Vote Papier image ultimo.png

13:02 Écrit par SYNDICAT DES LOCATAIRES TEL: 02/522 98 69 dans ACTIONS, VIRTUS ELECTORUM | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : liste candidats, virtus electorum, syndicat des locataires, huurdersbond |  Facebook |  Imprimer |

18 avril 2014

VIRTUS ELECTORUM EN CAMPAGNE

 

LES VIDÉOS DE VIRTUS ELECTORUM

 

P C VIRTUS.png

(cliquez sur l'image pour lire la vidéo)

NOS CANDIDATS S'EXPLIQUENT....

12 avril 2014

STEM VOOR HET RECHT OP HUISVESTING

 

STEM VOOR HET RECHT OP HUISVESTING

 

Iedere burger heeft het recht om toegang te hebben tot comfortabele en goedkope huisvesting !

Dit zijn onze eisen voor deze verkiezingen …

In de 19 gemeenten van het hoofdstedelijk gewest blijven de huurprijzen te hoog. Deze werkelijkheid verplicht duizenden gezinnen om woningen te huren die niet voldoen aan de grootte van het gezin, die in slechte staat en vaak te duur zijn. Veel mensen moeten tussen de 40 % en 60 % van hun inkomen aan de huur besteden. In die gevallen wordt het aandeel van de huur in de familiale uitgaven een te grote last !

Geconfronteerd met deze realiteit hebben wij besloten om de enige lijst voor te stellen voor de verkiezingen van 25 mei die als grootste bezorgdheid “het recht op huisvesting voor iedereen” heeft.

Om dit doel te bereiken willen wij tienduizenden handtekeningen binnenhalen en met deze enorme petitie druk zetten op de toekomstige regering van het Brussels Hoofdstedelijk Gewest. Wij willen dat de nieuwe Brusselse autoriteiten e nodige maatregelen treffen om de huisvestings problemen snel op te lossen.

 

  1. Blokkeren van de huurprijzen

Wij willen dat de regering, vanaf het begin van de zittingsduur, een onmiddelijke maatregel treffen : de bevriezing van de huren om elke preventive speculatie van de eigenaars te vermijden ten opzichte van een huurprijs omkadering.

 

  1. De huurprijzen omkaderen en een huuruitkering te bieden.

Wij zijn van mening dat de huur niet hoger mag zijn dan 30 % van de gezininkomen. Voor de gezinnen met beperkte inkomen zijn wij van mening dat de huurprijs niet hoger dan 20 % van die inkomen mag zijn. Om dit te bereiken, moet de overheid onmiddellijk twee doeltreffende maatregelen nemen :

 

  1. De stijging van de huurprijzen beperken en verkeerde huurprijzen vermijden die niet in overeenstemming zijn met de kwaliteit van de huisvesting.

  2. Een generaliseerde huurtoelage opzetten die het verschil dekt tussen de huurprijs en het maximum van 30 % (of 20 % voor de armsten) van de inkomen van de huurder.

 

  1. Meer sociale woningen bouwen met een voorkeur voor sociale huisvesting. Iedere gemeente moet als doel minimal 15 % sociale woningen op haar grondgebied bereiken.

Woningen met zogenaamde “sociale doelstellingé moeten worden toegevoegd aan de 15 % en de plaats niet innemen van de sociale woningen.

 

Om deze bovengenoemde doelstellingen te verdedigen hebben wij een virtuele kieslijst ontworpen woorop U online kan stemmen. (http://www.virtuselectorum.be/).

Deze lijst wil “het recht op huisvesting voor iedereen” verdedigen en is georganiseerd zoals de officiele lijsten. Alle kandidaten zijn sterke voorstanders van het recht op een waardige huisvesting voor iedereen die door de grondwet gegarandeerd is.

Stemmen kan op de site van deze virtuele lijst door te klikken op de kandidaat van uw keuze.

Voor diegenen die niet kunnen stemmen via internet, zal een schriftelijke stemming gehouden worden.

Wij herinneren er U aan toe dat uw voor de hoofdlijst kan stemmen of voor een bepaalde kandidaat.

Het resultaat zal onvermijdelijk een belangrijke en onuitgegeven pijling zijn die op de beslissingen van de toekomstige regering invloed hebben.

Deze lijst kan U helpen om uw stem te nuanceren in functie van de candidate die U zal kiezen. Wij rekenen op uw talrijke stemmen.

 

VIRTUS ELECTORUM

REVUE DE PRESSE VIRTUS ELECTORUM

Un

TLB 8:04:14.png

LA CAIPTALE.png

LA DH.pngD H  4 04 2014

 

 

 

Elections À Bruxelles, le Syndicat des Locataires part en campagne pour une élection virtuelle

 

Belga | 08 Avril 2014 16h36

 

 

 

Le Syndicat des Locataires actif dans la Région-capitale s'est lui aussi lancé mardi dans la campagne électorale non en déposant sa liste de manière formelle mais en proposant une liste virtuelle pour faire pression sur la classe politique qui perd, selon lui, de plus en plus la main face à la crise du logement provoquée par la loi du marché. Sa campagne appuyée par des représentants des milieux syndicaux et associatif (FGTB, CSC, MOC, les équipes populaires, Inter Environnement, le Rassemblement pour le Droit à l'Habitat, ...) repose sur l'incitation à voter pour une série de candidats via le site web www.virtuselectorum.be
Ces candidats iront par contre bel et bien sur les marchés et les places publiques pour mener une campagne bien réelle. "Notre objectif est de provoquer un électrochoc car nous estimons que le politique perd du terrain dans son propre domaine. Le marché le mange tout cru et nous avons l'impression que personne ne s'en rend vraiment compte", a commenté mardi le président du Syndicat des locataires, José Garcia. Pour cette association, le montant des loyers à Bruxelles est disproportionné par rapport aux capacités contributives des locataires. Plus les personnes ont des petits revenus, plus la part du loyer est considérable. Certains atteignant même 50 à 60% de leur revenu (hors charges), alors que pour les bas revenus il ne devrait guère dépasser les 20%. De plus, 41.000 ménages sont en demande d'un logement social. Selon José Garcia, le Syndicat des Locataires avait dans un premier temps sérieusement envisagé de se présenter au scrutin pour le parlement bruxellois, mais il y a renoncé, jugeant qu'en héritant d'un, deux voire trois sièges, il ne parviendrait pas à changer grand chose au rapport de force actuel. "Nous avons donc préféré leur adresser une sorte de coup de pied au c... mais pas en disant 'tous vendus'" a-t-il encore dit. (Belga)

 

 

 

 ALLEZ  VOTER  DIRECTEMENT

 

 

 

 

10 avril 2014

UN "ÉLECTROCHC" POUR LES POLITIQUES

Un "électrochoc" pour les politiques

Guy Bernard Publié le mercredi 09 avril 2014 à 00h00 - Mis à jour le mercredi 09 avril 2014 à 07h43 LA LIBRE BELGIQUE

Bruxelles

Qui parle, aujourd’hui, du petit pensionné touchant 800 € et ayant un loyer de 600?"

Les charges locatives s’avèrent la cible n°1 de Virtus Electorum, la liste régionale virtuelle, détaillée, hier matin, par le secrétaire général du Syndicat des locataires.

"Au départ, nous avions songé à présenter une vraie liste", indique José Garcia. "Après mûre réflexion, nous avons opté pour une liste virtuelle parce qu’avec un ou deux élus maximum, nous n’aurions jamais changé le rapport de force."

Or, la "force de l’électeur" (traduction du nom latin) entend provoquer un "électrochoc" auprès des politiques. Autour d’un slogan unique, forgé sur un droit fondamental : "Un logement pour tous, c’est possible maintenant." "Pas moins de 41 000 ménages sont en demande de logements sociaux", répète à l’envi le sympathique barbu. "En 9 ans, la Région en a royalement construit 1 500."

Une première mondiale!

La démarche s’assimilerait à une authentique "première dans l’histoire de l’humanité", vend avec humour le boss du syndicat des locataires. Au-delà de la boutade, les 75 noms classés par ordre alphabétique (là des avocats, ici des propriétaires occupants) s’appuie déjà sur une foultitude d’ASBL-Moc Bruxelles; Rassemblement bruxellois pour le droit à l’habitat, Front des SDF, Inter-Environnement Bruxelles, FGTB Bruxelles, CSC. Le poids lourd de cette collaboration? La Ligue des droits de l’homme (voir ci-contre)!

Tous ces défenseurs des plus faibles tablent sur vos votes. Sur virtuselectorum.be, au principe identique aux gestes que vous reproduirez le 25 mai.

Que revendique ce "programme d’urgence" ? Un blocage et un encadrement des loyers; bâtir davantage de logements publics. 

 

 

ALLER SUR VIRTUS ELECTORUM

 

 

 

07:09 Écrit par SYNDICAT DES LOCATAIRES TEL: 02/522 98 69 dans ACTIONS, ARTICLES DE PRESSE, VIRTUS ELECTORUM | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : virtus electorum, virtus, electorum, syndicat des locataires |  Facebook |  Imprimer |

08 avril 2014

VOTEZ POUR LE DROIT AU LOGEMENT: VIRTUS ELECTORUM

 

VOTEZ POUR

 


LE DROIT AU LOGEMENT

 


Tout citoyen doit avoir le droit d’accéder à un logement confortable et bon marché !

 

Tel est notre mot d’ordre pour ces élections...

 


Dans les 19 communes de la capitale, les loyers ne cessent d’augmenter. Cette réalité pousse des milliers de ménages à prendre en location des logements inadaptés à la taille de la famille, des logements en mauvais état et, le plus souvent, beaucoup trop chers. Ainsi, énormément d’habitants doivent consacrer de 40% à plus de 60% de leurs revenus au paiement du loyer. Dans tous ces cas, le poids du loyer dans le budget est intenable !

 


Face à cette réalité, nous avons décidé de présenter (pour les élections du 25 mai) la seule liste qui mettra au centre de ses préoccupations «le droit au logement pour tous». Pour cette ambition, nous voulons récolter des dizaines de milliers de signatures et, avec cette pétition géante, faire pression sur le futur gouvernement de la Région de Bruxelles- Capitale. Nous voulons que les nouvelles autorités bruxelloises s'engagent à prendre rapidement des mesures indispensables pour régler les problèmes de logements.

 


• 1. Bloquer les loyers

 

Nous voulons que le gouvernement prenne, dès le début de la législature, une mesure immédiate: le gel des loyers, pour éviter toute spéculation préventive de la part des propriétaires face à la perspective d'un encadrement des loyers.


• 2. Encadrer les loyers et offrir une allocation «loyer»

 

Pour nous, le loyer ne peut pas dépasser 30% des revenus du ménage. Pour les ménages aux revenus limités, nous estimons même que le loyer ne peut pas représenter plus de 20% de ceux-ci. Pour y arriver, il faut que les autorités prennent immédiatement deux mesures efficaces :

 


a. Limiter l’augmentation des loyers et éviter les loyers abusifs ne correspondant en rien à la qualité du logement.

 

 

 

b. Mettre en place une allocation «loyer» généralisée qui couvre la différence entre le loyer objectif et 30%, voire 20% (pour les plus précarisés) des revenus du ménage-locataire.

 


• 3. Construire beaucoup plus de logements publics, avec une priorité pour les logements sociaux

Chaque commune doit atteindre l'objectif minimal de 15% de logements sociaux sur son territoire. Les logements dits «à finalité sociale» doivent s'ajouter à ces 15%, et non se substituer au logement social proprement dit.

 

 

 


Si vous aussi, vous êtes d’accord

 

avec ce programme d’urgence,

 


REJOIGNEZ-NOUS !

 

SUR

 

http://www.virtuselectorum.be/

 


Pour défendre les objectifs mentionnés ci-dessus nous avons créé une liste électorale virtuelle pour laquelle vous pourrez voter en ligne (http://www.virtuselectorum.be/).
Cette liste qui veut défendre « le droit au logement pour tous » est organisée comme les listes électorales officielles réelles, tous les candidats sont d’ardents défenseurs du droit à un logement décent pour tous garanti par notre Constitution.
Les votes se feront sur le site de la liste virtuelle par un clic sur le ou les candidats de votre choix.
Pour ceux qui ne pourront voter, par internet, un vote par bulletin papier sera organisé.
Nous vous rappelons que vous pouvez voter en tête de liste ou pour un candidat particulier.
Les résultats constitueront inévitablement un sondage important et inédit qui devra peser sur les décisions que le futur gouvernement régional et le ministre du logement auront à prendre en matière de logement .
Cette liste vous permet également de nuancer votre vote en fonction des candidats que vous choisirez. Nous comptons sur vos nombreux votes.

 

 

virtus electorum,syndicat des locataire,huurdersbond

VOTEZ POUR LE DROIT AU LOGEMENT

 

 

Capture d’écran 2014-04-07 à 22.13.21.png

 

Capture d’écran 2014-04-07 à 22.13.59.png

07 avril 2014

LA FORCE DES ÉLECTEURS : VIRTUS ELECTORUM

DH LISTE SL 4:04:2014.png

05 avril 2014

VIRTUS ELECTORUM: LA LISTE DU SYNDICAT DES LOCATAIRES

 

Bruxelles: "Virtus Electorum", la liste du syndicat des locataires

REGIONS | mercredi 2 avril 2014 à 10h30



  • Le parti aurait déjà obtenu les signatures nécessaires - YORICK JANSENS - BELGA

    Un tout nouveau venu dans le paysage politique bruxellois, le syndicat des locataires compte déposer une liste pour les élections régionales. C'est une première. Cette liste s'appellera "Virtus Electorum", autrement dit la force de l'électeur. L'objectif sera surtout de dénoncer l'échec des politiques actuelles en matière d'accès au logement pour tous.

    Le slogan du parti : "Il faut réguler les prix dans le Privé". Pour José Garcia, le secrétaire général du syndicat des locataires, qui figurera sur cette liste Virtus Electorum, les choses vont en s’empirant : "Le prix des loyers, malgré une diminution, mais tellement symbolique qu’elle en est risible, reste à des montants qui sont toujours impayables pour la majorité des Bruxellois".

    Selon le parti, leur but n’est pas de prendre nécessairement le pouvoir mais de créer un électrochoc parmi les autres partis : "Nous ne voulons pas nous substituer aux politiques mais nous pensons qu’aujourd’hui, la seule possibilité de créer cet électrochoc c’est de présenter cette liste", ajoute José Garcia.

    Le parti aurait déjà obtenu les signatures nécessaires pour les élections régionales du 25 mai prochain. La liste sera dévoilée mardi.

     

    RTBF

VIRTUS LOGO.png

 

 

 

NOS PARTENAIRES

 

 

 

 

PARTENAIRES virtus electorum.png