08 avril 2013

COURS DE FORMATION DU 25/04/2013: LES CHARGES

syndicat des locataires,claude bivort,huurdersbond,cours de formation du syndicat des locataires,charges,charges locatives

05 avril 2013

AG DES LOCATAIRES DU PETERBOS DU 9 AVRIL 2013

syndicat des locataires,fa,huurdersbond,peterbos,anderlecht,sisp,lo

11:24 Écrit par SYNDICAT DES LOCATAIRES TEL: 02/522 98 69 dans ACTIONS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : syndicat des locataires, fa, huurdersbond, peterbos, anderlecht, sisp, lo |  Facebook |  Imprimer |

23 mars 2013

CPAS D'ANDERLECHT

CPAS Anderlecht (Conf de Presse Brochure 13 mars 2013).jpg

Capture d’écran 2013-03-23 à 21.58.49.png

Capture d’écran 2013-03-23 à 21.59.02.png

Capture d’écran 2013-03-23 à 21.59.18.png

Capture d’écran 2013-03-23 à 21.59.36.png

Capture d’écran 2013-03-23 à 21.59.47.png

Capture d’écran 2013-03-23 à 22.00.00.png

Capture d’écran 2013-03-23 à 22.00.14.png

Capture d’écran 2013-03-23 à 22.00.31.png

Capture d’écran 2013-03-23 à 22.00.52.png

 

Capture d’écran 2013-03-23 à 22.01.07.png

Capture d’écran 2013-03-23 à 22.01.19.png

Capture d’écran 2013-03-23 à 22.01.33.png

Capture d’écran 2013-03-23 à 22.02.35.png

Capture d’écran 2013-03-23 à 22.02.46.png

Capture d’écran 2013-03-23 à 22.02.57.png

Capture d’écran 2013-03-23 à 22.03.13.png

Capture d’écran 2013-03-23 à 22.03.23.png

Capture d’écran 2013-03-23 à 22.03.39.png

Capture d’écran 2013-03-23 à 22.04.34.png

Capture d’écran 2013-03-23 à 22.04.47.png

Capture d’écran 2013-03-23 à 22.05.00.png

Capture d’écran 2013-03-23 à 22.05.13.png

15 mars 2013

GRANDE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE D'INFORMATION

AG FA 26:3:2013.png

26 février 2013

DÉBAT DROIT À LA VILLE

DEBAT FGTB SL.jpg

 

syndicat des locataires,huurdersbond,habiter bruxelles,doulkeridis,garcia josé,van muylder,van mieghem,fgtb,débat,droit au logement

DEBAT FGTB SL N.jpg

syndicat des locataires,huurdersbond,habiter bruxelles,doulkeridis,garcia josé,van muylder,van mieghem,fgtb,débat,droit au logement

22 janvier 2013

COURS DE FORMATION DU 1/02/2013 LES MARCHÉS PUBLICS (2ème séance)

cours de formation,syndicat des locataires,yves cabuy,marchés publics,huurdersbond

Marinus van Reymerswaele, Les Usuriers

 

Transports en commun

 

Tram  81-->Arrêt SquareAlbert

BUS  46-->Arrêt SquareAlbert

 

Métro    CLEMENCEAU

 

UNE COLLATION SERA PREVUE À CETTE OCCASION

 

18 janvier 2013

LES SERRURIERS SE REBIFFENT

 

Saisies d'immeubles en Espagne:

 

les serruriers se rebiffent

 

En Espagne, le nombre de saisies immobilières a augmenté de 134% en 2012. Un situation qui choque, à tel point qu'à Pampelune, les serruriers sont entrés en résistance face aux banques. Ils refusent désormais d’accompagner les huissiers pour procéder à des expulsions et remplacer les serrures.

 

"Cet été, j'étais appelé pour deux ou trois saisies par semaine", explique Iker, un jeune serrurier de 22 ans. "Nous avons tous assisté à des scènes dramatiques, de familles mises à la rue. Je me rappelle un vieil homme malade… il a juste eu le temps d'enfiler un pantalon", raconte-il au Guardian.

 

La mort d'Amaia Egaña a provoqué un électrochoc. Epouse d'un ancien conseiller municipal socialiste, elle s'est défenestrée, à 53 ans, quand les autorités judiciaires (accompagnées d'un serrurier) se sont présentées pour la déloger. La semaine dernière encore, on apprenait encore que deux hommes, dans le sud, s'étaient immolés par le feu.

 

Avant Noël, les serruriers de Pampelune se sont réunis. "Il n'a fallu que 15 minutes pour se mettre d'accord", dit Iker.

 

Désormais, ils refusent de collaborer aux expulsions. Cette région, la Navarre, est pourtant l'une des les plus riches d'Espagne. Mais comme ailleurs, l'immobilier est en chute libre. Seuls 250 nouveaux prêts hypothécaires ont été signés au mois d'octobre. Les Espagnols n'achètent presque plus. Les logements saisis sont revendus à prix bradés.

 

Perilla avait acheté une maison à Pampelune il y a 7 ans. 240 000 euros à l'époque. Aujourd'hui au chômage, il a été obligé de vendre pour rembourser la banque. Sauf que cela n'a pas suffi. Il n'en a tiré que 140 000 euros. Il devra encore rembourser quelques années.

 

La situation est encore pire pour ceux qui ont opté des emprunts dépassant la valeur initiale de la maison ou des formules où l'on rembourse que les intérêts avant de commencer à rembourser le capital.

 

Robin Cornet

 

mercredi 9 janvier 2013 à 9h09

 

09:31 Écrit par SYNDICAT DES LOCATAIRES TEL: 02/522 98 69 dans ARTICLES DE PRESSE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : serruriers, expulsions, syndicat des locataires, huurdersbond |  Facebook |  Imprimer |

12 décembre 2012

Bloquer les loyers? Pour José Garcia, "il faut aller plus loin"

 

Bloquer les loyers? Pour José Garcia, "il faut aller plus loin"

 

MISE AU POINT | Mis à jour le dimanche 9 décembre 2012 à 14h45

 

Le poids du logement dans le budget est devenu insoutenable dans le revenu des ménages à revenus modeste. Avec ses invités de l’émission "Mise au point", Olivier Maroy recense les problèmes et les solutions que chacun propose. Le blocage des loyers en est une.

 

En 12 ans, les loyers ont augmenté de 44% et les prix de l’immobilier ont doublé dans certaines régions. Comment expliquer cette flambée des prix ? Se loger devient-il un luxe ? Un Belge sur cinq se débat dans une situation financière préoccupante. Un travail ou deux ne suffit pas toujours pour vivre décemment. La pauvreté gagne du terrain, les causes en sont nombreuses, et la question du logement est centrale. "C’est l’élément que les personnes en situation de pauvreté mentionnent en premier lieu, assure Christine Mahy : salubrité, rareté, coût du logement. L’insécurité par rapport au logement est une peur au ventre qui s’est installée dans beaucoup de classes de la société (les plus pauvres, les jeunes, les vieux, les classes moyennes…). Le logement est un élément de stabilité pour tous les autres aspects de sa vie."

 

Le poids excessif du budget logement

 

Beaucoup de gens consacrent plus de 50% de leur budget familial au logement. C’est énorme, "et combiné au prix de l’énergie, cela fait en sorte que des gens vivent en ‘flux tendu’ : quand on a tout payé, il n’y a plus de latitude.", ajoute Christine Mahy.

 

Le droit au logement est inscrit dans la constitution, "Mais c’est du pipeau, affirme José Garcia. Les politiques ne s’attaquent jamais au vrai problème : il n’y a pas de pénurie de logements en Belgique et donc tout le monde pourrait être logé décemment. Mais il y a pénurie de logements bon marché. Il faut accroître l’offre de logements publics. Il faut non seulement bloquer mais faire baisser le loyer. On ne peut pas laisser au bailleur la possibilité de régenter le droit au logement. Il faut fixer des prix d’autorité et que les loyers soient taxés."

 

Béatrice Laloux conteste ce chiffre de 44% : "Il n’existe pas d’observatoire des loyers digne de ce nom. Les loyers n’ont pas augmenté plus que le coût de la vie, ce sont les revenus des gens qui n’ont pas suivi. Les propriétaires n’exagèrent pas, c’est l’index qui fait monter les loyers, et les propriétaires sont taxés, contrairement à ce qu’on pense."

 

Pour Yvan Mayeur il faut produire (construire, rénover) des logements publics, sociaux ou non, et vite : "C’est la première chose à faire. Cela permet de maîtriser le marché. Concernant le blocage, il faut faire un ‘cadastre’ des loyers par quartier pour fixer une référence, et créer des obligations, sinon c’est la jungle. Et en attendant, en cas de période ou de lieu de surchauffe des prix, il faut un blocage temporaire."

 

Vincent De Wolf est lui contre l’idée de fixer des tarifs : "C’est difficilement faisable en étant juste. Il vaut mieux mettre ne place un système incitatif : définir un loyer de référence et accorder des réductions fiscales au propriétaire qui s’y tient volontairement."

 

Jean-Marc Nollet estime qu’en Wallonie le blocage des loyers n’est pas nécessaire. "Nous établissons des loyers de référence par bassins de vie. Il faut pour agir là où il y a des excès, et casser si nécessaire le lien contractuel. Mais ce n’est pas la seule solution, il faut un faisceau de mesures : créer les logements, et mobiliser les logements (les rendre accessible sur le parc locatif). D’où le rôle important des Agences immobilières sociales. (AIS)"

 

"Bloquer les loyers est une fausse bonne idée, confirme Véronique Salvi. Il faut des loyers de référence par zone géographique, cesser d’opposer les méchants propriétaires aux malheureux locataires et trouver une façon d’aider les propriétaires qui continuent d’investir dans leur logement."

 

Tous les invités s’accordent au moins sur une chose : reconnaître que la politique de logements social est "insuffisante", voire "catastrophique" (José Garcia) : nombre de chambres sous-utilisées, constructions insuffisantes, nombre excessif de sociétés de logement social…

 

Le débat s’achève sur la question de l’accès toujours plus difficile à la propriété : le prix des maisons a été multiplié par 6 en une génération. Que faire pour améliorer l’accès à la propriété ? Les propositions des invités, dans le désordre : exploiter les possibilités du droit de superficie (vendre les briques séparément du sol), favoriser les taux réduits de crédit hypothécaire via le Fonds  du logement et le Fonds des Familles nombreuses, mettre en place des aides fiscales, alléger la paperasserie, abaisser le niveau des droits d’enregistrement trop élevé en Belgique, maîtriser les coûts de la construction par exemple par la baisse de la TVA, continuer le Plan Habitat pour tous en Wallonie, mobiliser l’épargne les fonds de pension pour que cet argent serve non à la spéculation mais à l’économie réelle…

 

Le débat réunissait :

 

Jean-Marc Nollet, ministre wallon du Logement - Ecolo

 

Yvan Mayeur, député et président du CPAS de Bruxelles - PS

 

Véronique Salvi, députée wallonne et échevine à Charleroi - CDH

 

Vincent De Wolf, député bruxellois et bourgmestre d'Etterbeek - MR

 

Christine Mahy, secrétaire générale du Réseau wallon de lutte contre la pauvreté

 

Béatrice Laloux, directrice du syndicat des propriétaires

 

José Garcia, secrétaire général du syndicat des locataires

 

 

 

Patrick Bartholomé        

JE NE VEUX PAS MÉCONTENTER MONSIEUR.png







 

 

 

23:32 Écrit par SYNDICAT DES LOCATAIRES TEL: 02/522 98 69 dans ARTICLES DE PRESSE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blocage des loyers, syndicat des locataires, kroll, nollet, garcia josé |  Facebook |  Imprimer |

11 décembre 2012

CALCUL DES LOYERS DANS LE LOGEMENT SOCIAL EN RÉGION BRUXELLOIS (2013)

LOYERS 1.png

LOYERS 3.png

LOYERS 2.png

LOYERS 4.png

LOYERS 5.png

LOYERS 6.png

LOYERS 7.png

LOYERS 8.png

LOYERS 9.png

LOYERS 10.png

LOYERS 11.png

LOYERS 12.png

LOYERS 13.png

 

LOYERS 14.png

LOYERS 15.png

08 décembre 2012

CALCUL DES LOYERS DANS LE LOGEMENT SOCIAL

cours de formation,syndicat des locataires,noizet,huurdersbond

Portrait de Félicien Rops par Paul Mathey, 1888

15:39 Écrit par SYNDICAT DES LOCATAIRES TEL: 02/522 98 69 dans COURS DE FORMATION | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cours de formation, syndicat des locataires, noizet, huurdersbond |  Facebook |  Imprimer |

SE LOGER EST DEVENU UN LUXE ! CE DIMANCHE 9/12/2012 SUR LA UNE (RTBF)

TITRE RTBF.png

MISE AU POINT.png

 

syndicat des locataires,huurdersbond,josé garcia,olivier maroy,jean-marc nollet,yvan mayeur,véronique salvi,vincent de wolf,christine mahy,béatrice laloux,rtbf

NOLLET - GARCIA

PAR

PIERRE KROLL

29 novembre 2012

LE BAIL SOCIAL EST-IL Intuitu personæ?

 

 

Intuitu personæ locution latine signifiant « en fonction de la personne. »

LE BAIL SOCIAL EST-IL Intuitu personæ? VOIR LA JURISPRUDENCE

 

 

intuitu personæ

 

21 novembre 2012

À QUI PROFITE LA DETTE?

À qui profite la dette ?.png

Il paraît que nous sommes condamnés à l’austérité. Condamnés à nous serrer la ceinture. Condamnés à faire des sacrifices… pour rembourser la dette publique.

Il paraît qu’on a vécu « au-dessus de nos moyens », et que maintenant il va falloir couper dans la sécurité sociale, couper dans les services publics, couper dans l’index, couper dans les soins de santé, l’éducation, la culture, couper dans les pensions, couper dans les chômeurs…

Nous, on n’est pas d’accord. L’austérité, on n’en veut pas. On sait ce que ça donne en Grèce, en Espagne, au Portugal, en Italie. Un vrai massacre social et économique.

Nous, on veut savoir pourquoi la dette est devenue énorme, et pourquoi on nous dit que c’est de notre faute. On veut savoir d’où elle vient, de quoi elle est faite, si elle est légitime ou non. On veut savoir si c’est vraiment à nous de payer l’addition.

C’est pour cela que nous voulons un audit de la dette. Ensemble, menons l’enquête sur la dette publique belge. Pour savoir, enfin, à qui elle profite.

Vous aussi, vous voulez savoir ? Alors soutenez notre campagne, cliquez ici !

logo.png

 

 

 

VOYEZ ÉGALEMENT LA VIDÉO "COMMENT OSENT-ILS"

 

fgtb,cadtm,cepag,fgtb wallonne,fgtb bruxelles,syndicat des locataires,huurdersbond,dette,dette publique,dette publique belge,audit de la dette,dette odieuse,dette illégitime,comment osent-ils

 

 

 

 

13 novembre 2012

Observatoire des Loyers - Enquête 2011 - Observatiecentrum van de Huurprijzen

Observatoire des Loyers - Enquête 2011
 

L'enquête annuelle  « Observatoire des Loyers » - année 2011 - publiée par l'Observatoire de l'Habitat basé à la SLRB est en ligne (www.slrb.irisnet.be).

Cette enquête menée de manière récurrente a pour but de connaître les évolutions du parc locatif privé bruxellois et d’aider à la décision sur les matières les concernant.

L’enquête 2011 couvre un échantillon de 3.138 loyers effectivement payés en 2011 par les locataires bruxellois pour leur logement à titre d’habitat principal, dans le parc privé.

Cette enquête a été menée entre le 1er mai 2011 et le 15 novembre 2011.

Elle porte sur le loyer du logement et ses caractéristiques intrinsèques (type, taille, niveau de confort …) et également sur le locataire et ses caractéristiques sociodémographiques (sa relation au logement, sa mobilité …).

De plus, en 2011, un accent particulier a été mis sur les agences immobilières sociales, médiatrices sur le marché privé de la location.

L’objet de ce focus est de procéder à une analyse comparative entre les logements gérés par cet intermédiaire et les logements mis en location de manière « classique » sur le marché privé.

Enfin, L’Observatoire des Loyers se clôture par des fiches caractérisant la situation du marché locatif au niveau de chacune des communes de la Région de Bruxelles-Capitale.

 

L’Observatoire des loyers est téléchargeable gratuitement sur le site web de la SLRB :

http://www.slrb.irisnet.be/publications/observatoire-regional-du-logement/observatoire-des-loyers-2011/view

 


 

Observatiecentrum van de Huurprijzen - Enquête 2011
 

 

De jaarlijkse enquête « Observatiecentrum van de Huurprijzen » - jaar 2011 - wordt door het Observatiecentrum voor de Huisvesting, dat bij de BGHM is ondergebracht, gepubliceerd en is beschikbaar op de website van de BGHM (www.bghm.irisnet.be).

Zoals gezegd vindt de enquête elk jaar plaats en is deze bedoeld om te peilen naar de evolutie van het Brusselse private huurwoningenbestand en om als hulp te worden gebruikt bij de besluitvorming betreffende de materies ter zake.

 

 

De enquête sloeg in 2011 terug op een steekproef van 3.138 huurprijzen die Brusselse huurders in dat jaar werkelijk betaalden voor hun als hoofdverblijfplaats gebruikte woning op de privémarkt.

De enquête vond tussen 1 mei en 15 november 2011 plaats.

De vragenlijst heeft betrekking op de huurprijs van de woning en op de intrinsieke kenmerken ervan (type, grootte, comfortniveau …), alsook op de huurder en zijn sociaal-demografische kenmerken (zijn relatie tot de woning, zijn mobiliteit …).

Bovendien werd er in 2011 specifieke aandacht besteed aan de sociale verhuurkantoren, die op de privéhuurmarkt als bemiddelaar optreden. Het doel hiervan is tot een vergelijkende analyse te komen tussen de woningen die door deze bemiddelaar worden beheerd en de woningen die op de « klassieke » manier op de privémarkt worden verhuurd.

Tot slot geeft de enquête « Observatiecentrum van de Huurprijzen » aan het eind een overzicht met fiches waarin de situatie van de huurmarkt in de gemeenten van het Brussels Hoofdstedelijk Gewest wordt beschreven.

 

 

Het Observatiecentrum van de Huurprijzen downloadt u gratis op de website van de BGHM :

http://www.slrb.irisnet.be/documentatie/observatoire-regional-du-logement/observatiecentrum-van-de-huurprijzen-2011/view

 


11 novembre 2012

UNE BANQUE ESPAGNOLE RENONCE AUX EXPULSIONS

 

Une banque espagnole renonce aux expulsions après un deuxième suicide

 

 

La caisse d'épargne Kutxabank a suspendu samedi les expulsions de propriétaires accumulant des impayés, une décision inédite dans le secteur bancaire espagnol, au lendemain du suicide d'une femme devant être expulsée et alors que le gouvernement envisage un moratoire.

"Le président de Kutxabank, Mario Fernandez, a donné des instructions pour que la banque suspende de manière immédiate toutes les procédures d'expulsion, en attendant de connaître le nouvelle réglementation dans ce domaine".

Une ancienne élue socialiste se jette par la fenêtre

Cette décision concerne les prêts contractés sur des résidences principales, a précisé Kutxabank. Elle survient au lendemain du suicide d'une femme au Pays Basque qui devait être expulsée, le deuxième en 15 jours en Espagne: Amaia Egaña, ancienne élue socialiste de 53 ans, s'est jetée par la fenêtre de son appartement, selon la police basque, "alors que les huissiers allaient l'expulser de son logement".

350 000 propriétaires surendettés expulsés

Ce drame a entraîné des manifestations, notamment à Madrid, où des centaines de personnes se sont regroupées aux cris de "banquiers assassins". "J'espère que nous pourrons parler lundi de l'arrêt temporaire des expulsions qui touchent les familles les plus vulnérables", a annoncé peu après le chef du gouvernement Mariano Rajoy. Le gouvernement présentera lundi des propositions à l'opposition socialiste afin de s'accorder sur des mesures d'urgence pour freiner les expulsions. Avec 350 000 propriétaires surendettés expulsés depuis l'éclatement de la bulle immobilière en 2008, ce phénomène est l'une des manifestations les plus criantes de la crise économique en Espagne.


Belga

11:16 Écrit par SYNDICAT DES LOCATAIRES TEL: 02/522 98 69 dans ARTICLES DE PRESSE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : expulsions, syndicat des locataires, huurdersbond |  Facebook |  Imprimer |

MANIFESTATION CONTRE LES EXPULSIONS

 

Manifestations en Espagne contre les expulsions, après un 2e suicide

 

Aux cris de "banquiers assassins", des centaines de personnes ont manifesté vendredi à Madrid après le suicide d'une femme au Pays Basque qui devait être expulsée, le deuxième en 15 jours en Espagne, tandis que le gouvernement a annoncé envisager un moratoire sur les expulsions.

 

Des manifestants protestent après le suicide d'une femme qui devait être expulsée, le 9 novembre 2012 à Madrid - Rafa Rivas

 

Des manifestations ont aussi eu lieu à Barakaldo, ville du Pays basque où une femme de 53 ans, Amaya Egaña, ancienne élue socialiste, s'est suicidée, selon la police basque, "alors que les huissiers allaient l'expulser de son logement".

 

"J'espère que nous pourrons parler lundi de l'arrêt temporaire des expulsions qui touchent les familles les plus vulnérables", a annoncé peu après le chef du gouvernernement Mariano Rajoy, en meeting à Lleida, en Catalogne pour soutenir la candidate de son parti de droite aux élections du 25 novembre dans la région.

 

Et parler "des seuils d'exclusion, pour mieux appliquer le code de bonne conduite (ndlr: des banques), pour pouvoir négocier la dette et rester dans le logement. C'est un sujet difficile et j'espère que nous pourrons donner bientôt de bonnes nouvelles à l'ensemble des Espagnols", a-t-il ajouté.

 

Les associations luttant contre les expulsions fustigent la loi actuelle qui abouti à ce que de nombreux propriétaires, incapables d'honorer leurs traites, soient expulsés de leur logement tout en devant continuer à payer leur crédit aux banques.

 

"Coupables! coupables!", "honte! honte!" criaient les manifestants à Madrid, dénonçant les banques, comme Bankia, récemment nationalisée et renflouée par les contribuables, qui continuent d'expulser les petits propriétaires frappés par le chômage et la crise.

 

Rejoints vendredi soir par une centaine de manifestants, des petits propriétaires ruinés et menacés d'expulsion campent depuis le 22 octobre dans le centre de la capitale espagnole devant Caja Madrid, l'une des caisses d'épargne ayant fusionné pour former Bankia.

 

"Escroquerie du crédit", proclamait une banderole accrochée aux barreaux devant la banque.

 

"Bankia trompe, escroque et chasse les gens de leur maison", pouvait-on lire sur les pancartes, agitées par les manifestants qui ont observé une minute de silence à la mémoire de Amaya Egaña.

 

Il s'agit du deuxième suicide en raison des expulsions qui se multiplient dans une Espagne en récession et où le chômage frappe plus d'un actif sur quatre. Le 25 octobre, un homme, José Luis Domingo, avait été retrouvé pendu dans le sud de l'Espagne au moment où il devait être expulsé de son logement.

 

Avec 350.000 propriétaires surendettés expulsés depuis l'éclatement de la bulle immobilière en 2008, ce phénomène est l'une des manifestations les plus criantes de la crise économique en Espagne.

 

Face à cette situation, le gouvernement a annoncé vendredi qu'il présenterait lundi des propositions à l'opposition socialiste afin de s'accorder sur des mesures d'urgence pour freiner les expulsions et afin de protéger les populations les plus vulnérables.

 


AFP

 

11:11 Écrit par SYNDICAT DES LOCATAIRES TEL: 02/522 98 69 dans ARTICLES DE PRESSE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : expulsions, syndicat des locataires, huurdersbond |  Facebook |  Imprimer |

DEVENEZ MEMBRE DE NOTRE ORGANISATION

cotisation,membre,adhérent,adhérents,syndicat des locataires,huurdersbond                                                               

Oscar-Claude Monet

Champs de coquelicots près de Vétheuil, vers 1879

 

 

08 novembre 2012

COURS DE FORMATION DU 27/11/2012 LES MARCHÉS PUBLICS

Yves CABUY 27:11:2012.png

22:51 Écrit par SYNDICAT DES LOCATAIRES TEL: 02/522 98 69 dans COURS DE FORMATION | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cours de formation, syndicat des locataires, huurdersbond, yves cabuy, marchés publics |  Facebook |  Imprimer |

27 octobre 2012

COURS DE FORMATION DU 31/10/2012

syndicat des locataires,huurdersbond,garcia josé,charges,cours de formation

17:28 Écrit par SYNDICAT DES LOCATAIRES TEL: 02/522 98 69 dans COURS DE FORMATION | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : syndicat des locataires, huurdersbond, garcia josé, charges, cours de formation |  Facebook |  Imprimer |

17 octobre 2012

DÉBAT SUR LES ONDES GSM

DÉBAT GSM 23:10:2012.jpg

13 octobre 2012

DEVENIR MEMBRE DU SL C'EST IMPORTANT POUR NOTRE INDÉPENDANCE

cotisation,syndicat des locataires

12 octobre 2012

MOBILISATION CONTRE LES ANTENNES RELAI GSM

AG LOCATAIRES ASTERS 16:10:12.png

16:28 Écrit par SYNDICAT DES LOCATAIRES TEL: 02/522 98 69 dans ACTIONS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : syndicat des locataires, gsm, actions de locataires, asters, antennes relais |  Facebook |  Imprimer |

04 octobre 2012

GRAND DÉBAT POPULAIRE

POUR LE LOGEMENT,QUE FERONT-ILS S'ILS SONT ÉLUS.png

 

csc,moc,fgtb,habiter bruxelles,syndicat des locataires,huurdersbond,doulkeridis,de wolf,doyen,gosuin,élections communales,anja deschoemacker,alain hutchinson

PHOTO Rachid Anir Moumni

22 septembre 2012

LE PHARE N° 111

LE PHARE N° 111.png

le phare n°111,syndicat des locataires

00:25 Écrit par SYNDICAT DES LOCATAIRES TEL: 02/522 98 69 dans LE PHARE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le phare n°111, syndicat des locataires |  Facebook |  Imprimer |

13 septembre 2012

COURS DE FORMATION DU 28/09/2012

COURS DE FORMATION 28:09:12.png

22:39 Écrit par SYNDICAT DES LOCATAIRES TEL: 02/522 98 69 dans COURS DE FORMATION | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : syndicat des locataires, huurdersbond, cours de formation, hassan oubenyahya |  Facebook |  Imprimer |

12 septembre 2012

GRAND DÉBAT POPULAIRE

POUR LE LOGEMENT,QUE FERONT-ILS S'ILS SONT ÉLUS.png

19:31 Écrit par SYNDICAT DES LOCATAIRES TEL: 02/522 98 69 dans ACTIONS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : csc, moc, fgtb, habiter bruxelles, syndicat des locataires, huurdersbond, angeli, de wolf, doyen, gosuin, élections communales |  Facebook |  Imprimer |

08 septembre 2012

BAZAR À DÉBATS

BAZAR À DÉBATS.png

11:35 Écrit par SYNDICAT DES LOCATAIRES TEL: 02/522 98 69 dans ACTIONS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bazar à débats, syndicat des locataires |  Facebook |  Imprimer |

24 août 2012

COURS DE FORMATION DU 29/08/2012

L'accès à la justice COURS DE FORMATION.png

19:28 Écrit par SYNDICAT DES LOCATAIRES TEL: 02/522 98 69 dans COURS DE FORMATION | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : syndicat des locataires, huurdersbond, cours de formation, thys johan |  Facebook |  Imprimer |

10 juillet 2012

ANDERLECHT EN JUSTICE CONTRE LES ANTENNES ÉMETTRICES

UNE BELLE VICTOIRE DES CITOYENS

ANDERLECHTOIS

ET DU COMITÉ PUCCINI !Anderlecht en justice contre des antennes émettrices.png

22:29 Écrit par SYNDICAT DES LOCATAIRES TEL: 02/522 98 69 dans ARTICLES DE PRESSE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : anderlecht, gsm, justice, antennes relais, syndicat des locataires, huurdersbond |  Facebook |  Imprimer |

18 juin 2012

REVENDICATIONS DU SYNDICAT DES LOCATAIRES 2012

REVENDICATIONS SL 2012:1.jpg

REVENDICATIONS SL 2012:2.png

REVENDICATIONS SL 2012:3.png

23:54 Écrit par SYNDICAT DES LOCATAIRES TEL: 02/522 98 69 dans INFOS PRATIQUES, NOS SERVICES | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : syndicat des locataires, revendications |  Facebook |  Imprimer |