28 février 2015

DOUBLE PÉNALISATION DES LOCATAIRES

SYNDICAT DES LOCATAIRES

HUURDERSBOND


Le Syndicat des Locataires s''insurge officiellement contre la décision gouvernementale de ne pas indexer les salaires à partir de mars 2015, grevant ainsi les revenus des travailleurs.

Le Syndicat des Locataires s'insurge d'autant plus, que parallèlement, le gouvernement a étonnamment décidé de ne pas appliquer la même mesure aux loyers.

Il s'agit pour nous d'une décision inacceptable et injuste car non seulement, elle amplifie la politique restrictive déjà amorcée mais elle s'assimile surtout à une véritable double peine pour les travailleurs qui ont la "malchance" d'être également locataires.

Punis dans leur statut de travailleurs, ils verront la part de leurs revenus consacrée au loyer peser encore plus lourdement.

D'une manière surprenante, le gouvernement a décidé de ne pas appliquer le saut d'index pour les loyers, dans la mesure où cette compétence est devenue régionale depuis la dernière réforme de l’État qui a défédéralisé la réglementation relative aux baux à loyer.

Ce raisonnement est totalement absurde car n'importe quel juriste peut démontrer que le niveau fédéral PEUT dans le cadre de ses compétences( dans le cas d'espèce, l'indexation des salaires pour lutter contre l'inflation) empiéter sur d'autres champs de compétence (ici, au niveau régional, les baux à loyer) car le but poursuivi est la lutte globale contre l'inflation sur l'ensemble du territoire.
 

Pour ces motifs, nous demandons instamment au gouvernement de revoir sa copie de fond en comble ou de l'appliquer  intégralement dans tous les secteurs.


L'année 2015 s'annonce celle de la double pénalisation pour les locataires de notre pays !

Pour le SL/H
 

José Garcia

05 février 2015

FONDS DES GARANTIES LOCATIVES

ARCHIVES VIDEOS.png