31 octobre 2010

10 PERSONNES EXPULSÉES À LA SORELO (BRUXELLES)


22 octobre 2010

PAS D'EXPULSIONS SANS RELOGEMENT

 

Poussés dehors rue des Fleuristes

(21/10/2010)

BRUXELLES

Deux risques d’expulsion, le 29 octobre, rue des Fleuristes. Pour des faits n’étant “plus d’actualité”

LOGEMENT Deux familles du 40, rue des Fleuristes risquent d’être jetées de ces toits sociaux gérés par la Sorelo, au soir du 29 octobre. Une injustice ? Indubitablement, aux yeux de José Garcia, tête de pont du rigoureux Syndicat des locataires. “La Sorelo a voulu faire un exemple, je pense. Parce que les faits reprochés remontent à deux ans”, explique celui-ci.

Cas numéro 1 : le fils de famille, 19 ans, handicapé mental a, dixit notre témoin, “décon- né”. Mais vit depuis en institution. Cas numéro 2 : éconduit, un ex-boyfriend de la demoiselle de maison, fit du pétard. Réaction, encore de José Garcia. “Rien à voir, en tant que tel avec la famille !” Encore plus fort : entre-temps, la jeune femme a carrément déménagé.

Du genre remonté dès lors que des soucis sociaux surgissent, José Garcia va même plus loin. Parle de deux jugements par défaut. “Le premier n’est pas exécutable parce que les époux n’avaient pas été convoqués. Mais la Sorelo a, par la contrainte, obtenu que les locataires signent un préavis.” On vous fait grâce de la complexité de ces dossiers. Sauf que le vigilant syndicaliste note que les deux familles font opposition à la décision d’expulsion.

En pratique ? Les jugements sont attendus dans huit mois pour l’une; dans quatorze, pour l’autre. Avec une hérésie à la clé : ces Bruxellois n’auront les moyens de se défendre qu’après s’être fait jeter.

Suspendons la décision !, tonne derechef un José Garcia pointant encore, ça et là, une “violation de la circulaire de la SLRB”, de même qu’un “cas flagrant d’injustice” pour ces deux familles, de respectivement quatre et trois enfants.

Non pas que la Société régionale de logement refuse de commenter ces affaires. Mais sa présidente, Fatima Moussaoui, n’entend anticiper en rien l’option que prendra le conseil d’administration, le 26 octobre. Sauf à souligner, tout de même, que si “rien n’est acquis d’avance”, la Sorelo doit trancher sur base de “faits graves”. “Nous sommes sur ces dossiers depuis plusieurs mois”, se borne-t-elle à indiquer. “En juin 2007 déjà, lorsque je suis arivée, il y avait des pépins…”


G. Be
© La Dernière Heure 2010

17:19 Écrit par SYNDICAT DES LOCATAIRES TEL: 02/522 98 69 dans ARTICLES DE PRESSE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : syndicat des locataires, expulsion, expulsions de locataires, huurdersbond |  Facebook |  Imprimer |

EXPULSIONS DANS LE LOGEMENT SOCIAL

 

Deux familles menacées d’expulsion

ROBERT,FRANÇOIS

Mercredi 20 octobre 2010

Logement

Expulsions en vue, ce 29 octobre. Deux familles, habitant chacune un logement social de Sorelo, risquent de se retrouver à la rue, dans le quartier du Midi. Mais le Syndicat des locataires estime que les procédures d’expulsion ne sont pas respectées.

Dans le premier cas, ce sont des troubles causés par le fils handicapé qui sont à l’origine de la procédure d’expulsion. Le jeune a été depuis soigné en institution et a amélioré son comportement. Selon le Syndicat des locataires, Sorelo fait preuve d’acharnement. Après un premier jugement entaché d’une erreur formelle, la société de logement a à nouveau assigné la famille. Dans le second cas, c’est le petit ami de l’une des deux filles qui a fait du grabuge. A noter que la jeune fille s’est depuis mariée avec un autre jeune homme. Les faits incriminés remontent à plus de deux ans et demi. Dans les deux cas, une procédure d’appel a été introduite pour empêcher les expulsions.

D’après José Garcia, du Syndicat des locataires, la circulaire de la SLRB (société régionale de logement), qui prévoit des procédures précises en cas d’expulsion, a été violée. « Bien que ces deux procédures soient entachées d’un vice de forme, la SISP maintient sa position et ordonne l’exécution des jugements. Le code judiciaire ne prévoit rien pour suspendre une expulsion ordonnée par un juge de paix, même si celle-ci fait l’objet d’un appel. Une situation contraire aux droits élémentaires de la défense. Nous demandons une initiative du législateur qui empêche toute expulsion si le locataire a introduit une opposition ou interjeté appel. Et nous demandons au ministre du Logement d’intervenir pour suspendre l’exécution des deux jugements. »

Le ministre du Logement Christos Doulkeridis (Ecolo) a envoyé deux courriers à Sorelo afin de s’assurer que toutes les procédures étaient suivies. On attend la réponse. Sauf cas exceptionnels, la règle est de ne pas interférer dans les dossiers traités, explique-t-on au cabinet.

09:33 Écrit par SYNDICAT DES LOCATAIRES TEL: 02/522 98 69 dans ARTICLES DE PRESSE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : expulsion, expulsions de locataires, sorelo, syndicat des locataires |  Facebook |  Imprimer |

09 octobre 2010

COURS DE FORMATION DU 15/10/2010

SYNDICAT DES LOCATAIRES

HUURDERSBOND

 

« Salle Edgard LAMBOTTE »

Square ALBERT Ier, 14 - 1070 ANDERLECHT

(10ème étage, en sortant de l'ascenseur, première porte à droite puis petit escalier à gauche en montant)

VENDREDI 15 OCTOBRE 2010

terre_004.jpg
de 13H00 A 16H00

LES ENJEUX ÉNERGÉTIQUES DE DEMAIN

INTERVENANT

Thibaud DE MENTHEN

ÉQUIPES POPULAIRES BRUXELLES

 

Nos références : JG/reg/mc/Invit Cours de Formation ENJEUX ÉNERGÉTIQUES DE DEMAIN/T,DE MENTHEN - 15102010

José GARCIA, Secrétaire général                                                                                                                       Raphaël EL GHRAIBI, Cellule Formation

 

Anderlecht- Siège social

Square Albert Ier 32 Albert I Plein

Bruxelles 1070 Brussel -Tel.: 02/522.98.69 / Fax: 02/522.02.69

Schaerbeek - Schaarbeek

Rue VandermeerschStraat 53

Bruxelles 1030 Brussel -Tel.: 02/242.42.06 / Fax: 02/245.55.


 

 

syndicatdeslocataires@gmail.com                                           http://syndicat-des-locataires.skynetblogs.be/

I.N.G.: 310-0137884-36

Notre association est reconnue par la Région bruxelloise et la Communauté française

13:50 Écrit par SYNDICAT DES LOCATAIRES TEL: 02/522 98 69 dans COURS DE FORMATION | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : syndicat des locataires, thibaud de menthen, Énergie |  Facebook |  Imprimer |